La forme cubique n’est pas forcément la première que l’on pense choisir lors de la conception d’un robot qui a pour but de se mouvoir. Une équipe de chercheur de l’ETH à Zurich (Institute for Dynamic Systems and Control) on décidé de relever ce défi avec un prototype portant le doux nom de Cubli.

Ce robot est capable de se mouvoir en répétant des rotations de face en face. Le plus impressionnant est surtout sa capacité à pouvoir tenir en équilibre sur une de ses arêtes, puis l’un de ses angles et finalement de contrôler la direction de sa chute.

Ses mouvements lui sont impulsés par l’arrêt brutal de la rotation de trois disques, orientés selon différents axes, qu’il cache sous certaines de ses faces. Ces mêmes disques lui permettent de rester en équilibre en adaptant leur vitesse de rotation pour compenser le déséquilibre subit ou qui est appliqué au robot. Il résistera même à un changement d’orientation de la surface sur laquelle il repose.

L’équipe de chercheur après s’être inspiré de système servant à stabiliser ou orienter certains satellites actuels garde un œil sur l’espace en envisageant d’adapter cette technologie a certains robots d’exploration d’autre planètes. Cette perspective pourrait étendre ses champs d’applications si on envisage de combiner Cubli et les M-blocks développés par une équipe du MIT. Il ne manquait à ces robots basiques, pouvant s’assembler entre eux grâce à des aimants, qu’une plus grande maitrise de mouvements pour complexifier et accélérer leurs reconfigurations.

 

Sources

http://www.idsc.ethz.ch/Research_DAndrea/Cubli

http://www.theverge.com/2013/12/20/5229992/cubli-moving-robotic-cube-balances-on-sides-corners