Quel est ce tunnel spatio-temporel vu dans la série Sliders, appelé le Bifröst dans Thor, emprunté dans la Planète des Singes ou encore plus récemment dans Interstellar. Il permettrait dans ces fictions aux hommes de voyager dans l’espace temps de manière complètement inexpliquée ! Mais a t il une réalité physique ?

Commençons par le commencement. Qu’est ce que l’espace-temps ?

C’est une des plus grande découverte d’Albert Einstein. Il a modélisé dans la théorie de relativité générale un espace en 4 dimensions comprenant les 3 dimensions spatiales habituelles plus celles du temps. Ces 4 dimensions sont liées entre elles et sont modifiées par des corps dotés d’une masse.

Pour avoir une représentation de cette théorie, on peut imaginer l’espace temps comme une nappe en caoutchouc. Cette nappe est déformée lorsqu’on on y pose par exemple une boule de pétanque. De la même manière, autour d’un corps céleste (comme la Terre ou le soleil), l’espace-temps y est déformé et plus il sera lourd plus celui ci sera déformé.

Comment se crée un trou de ver ?

Que se passerait t il si on posait sur notre nappe de caoutchouc une bille minuscule mais qui pèse 10 tonnes ?

Et bien … la nappe pourrait se déchirer. C’est ce qui peut se passerait si corps céleste extrêmement massif et de taille très petite se formait. On appelle cela un “trou de ver”. Leur existence n’existe aujourd’hui que de manière hypothétique et ne forment que des solutions mathématiques possibles dans les équations physiques.

Les voyageurs pourraient ainsi emprunter ces déchirures formant des “tunnels” comme raccourci d’un point de l’univers vers un autre.

La théorie prévoit plusieurs types de trous de vers, chacun avec des propriétés différentes (certains infranchissables, d’autres franchissables dans un seul sens …). Certains prévoient l’existence de masses négatives, dite exotiques, en leur sein exerçant ainsi une gravité répulsive !

Le chemin pour voyager dans l’univers demeure long vous l’aurez compris, en attendant la recherche dans ce domaine continue !

Sources

http://www.physics.uofl.edu/wkomp/teaching/spring2006/589/final/wormholes.pdf

Crédits photos : Intuos via Flickr.